Translate

26/01/2016

Le chaos primordial




Le chaos primordial, un grand charroi d’eau et de glace, débandade printanière, terre et ciel encore confondus au point final du coït ultime présidant la séparation. Tout est là, indéfini, se cherchant, pressé d’être. Erratique palpitation primale d’une cohésion balbutiante. Dans cette gigantesque cohue, les formes se cherchent, s’expérimentent, du monstre marin au visage de l’homme. Déjà l’effroi, le cri en gestation. Le feu naissant des eaux vaporise la vie vers ce qui bientôt sera nuage. Et dans ce bouillon de la première heure, le profil de Bastet émerge lentement d’une flaque solaire comme pour indiquer au monde à venir le chemin de la sagesse.

©Adamante (sacem)


2 commentaires:

  1. Bonsoir Adamante... Bastet déesse égyptienne, chatte ou lionne, selon... ;-) J'ai lu de beaux textes sur ce tableau...

    RépondreSupprimer
  2. On sent que tu écris "à haute voix"... ce que j'ai fait en te lisant : palpitant !
    Bises et merci

    RépondreSupprimer

Vous pouvez déposer ici, un mot, un poème, un sourire... merci.