Translate

16/12/2016

La maison abandonnée



Les arbres se sont invités sur la terrasse. Le toit laisse passer la pluie. Il n’est plus aucun rire pour égayer les murs, la maison n’a plus rien à protéger.

Les oiseaux de nuit
y ont trouvé refuge
dans le silence

Il fut un temps où le jardin fleurissait de la main de l’homme. Les arbres, spectateurs muets, gardent le souvenir de fêtes estivales où naquirent des histoires d’amour.

Gravés dans le bois
quelques lettres et un cœur
disent le passé

Le vent a brisé les vitres, regard morne des fenêtres éteintes. L’abandon a taché les murs blancs, autrefois resplendissants sous le soleil.

Comme un souffle éteint
l’âme rongée de peine
la maison gémit

Tout revient à la Terre et les pierres patientes attendent ce retour. 


©Adamante (sacem)








2 commentaires:

  1. Oui Adamante, c'est tout à fait cela qu'une maison abandonnée ainsi, certes elle a un autre charme pour les poètes, bises

    RépondreSupprimer
  2. C'est souvent cela que dégage une maison abandonnée, elle semble garder l'âme de ceux qui y ont vécu, en tout cas c'est ce que nous ressentons; merci pour cette belle page
    Amitié Adamante

    RépondreSupprimer

Vous pouvez déposer ici, un mot, un poème, un sourire... merci.