Translate

19/12/2016

Emporte-moi


Le manège m’emporte. Tourne, tourne la musique. Je tourne, tourne avec elle. Mes pieds touchent à peine le sol, plus de poids. Je suis avalée par le typhon du ciel. Je quitte les soucis du monde, mon corps s’oublie dans le mouvement. Plus de misère, plus de guerre, plus de viols, plus d’exactions dans le sang, plus d’ennui, plus cette sensation d’impuissance.
Dans le monde, un pays sur deux pratique la torture…
Tourne, tourne la musique. Je tourne, tourne et je vis.
Caresse de la voix portée par les accords, caresse essentielle, salvatrice. Le bleu nuit du ciel m’avale, j’ai quitté la terre. Je tourne comme l’enfant aspiré par l’appel des sphères.
Cette voix… Elle m’emporte si loin.
Qu’elle m’emporte et que je retrouve ce que j’aime, sans forme, mais si vivant, sans forme mais si prégnant.
Mes larmes baignent le feu de ce cœur qui n’a pas réussi à se dessécher.
Emporte-moi au pays de l’oubli, dans l’unique bonheur de tourner parce que tout tourne et que cela est essentiel.
À cet instant, je ne veux rien d’autre que l’oubli.


©Adamante Donsimoni (sacem)
En écoutant Take this waltz de Léonard Cohen









7 commentaires:

  1. Hier encore un camion fou à Berlin façon Nice, sans compter Alep, oui on a envie d'autre chose aux actualités, mais... comme chantaient en leur temps les Poppys, non on rien n'a changé... vivre oui, mais pas dans la malheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis toujours, si l'on s'attache aux faits, on embrasse le malheur et le désespoir, car le sang connaît toutes les causes pour couler et justifier ce flot bu par la terre.
      La paix ne se trouve que dans le retirement et l'accueil, c'est ce que je crois. Amitiés, Jill.

      Supprimer
  2. tourne vite pour que le vent sèche les larmes de rage devant le monde en folie qui ...ne tourne pas rond

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est des musiques pour apaiser nos blessures et nous faire aimer la vie par delà la souffrance.

      Supprimer
  3. Que je voudrais qu'une chanson, une voix, et cette voix surtout, puisse empêcher le monde de ne pas tourner rond...
    Merci pour ta page, Adamante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une voix de grand blessé qui a choisi de chanter l'amour et la beauté par dessus -un journal mort-. Un grand poète, un immense interprète. Belle soirée, Quichottine.

      Supprimer
  4. grand homme, grand poète, humble ...vu deux fois en concert, inoubliable...je l'écoute souvent.

    RépondreSupprimer

Vous pouvez déposer ici, un mot, un poème, un sourire... merci.