Translate

06/11/2016

La nuit ensorcelée



Il joue du violon
la musique file vers la lune
Dans la nuit bleue
il s’envole
avec les oiseaux
au-dessus des toits bleus
des maisons éteintes
ensorcelées de sommeil
L’amour agite l’archet
l’âme du violon tribal
s’enchante
il fait naître la vie
il fait naître des fleurs
pour Elle
semblable à la lune
pour Elle
qu’on ne voit pas
pour Elle
qui rêve
tout en bas
-dans une maison
bleue
assoupie dans la nuit
bleue
du violoniste
amoureux-
du baiser
rubis
de ses lèvres
sombres
qu’un oiseau-note
messager du désir frémissant
de l’être aimé
déposera
en un souffle
sur ses lèvres
offertes
Un vrai baiser d’amour
qui la réveillera
Mais elle gardera
les yeux clos
pour faire durer un peu
ce sentiment de fête
enivrée dans sa nuit 
au contact
de cette bouche
tant désirée.
  Adamante (sacem)
 
 

 

10 commentaires:

  1. La nuit
    le bleu de son souffle mystérieux
    et
    les notes du violon si romantique

    Tout parle d'amour
    C'est très beau Adamante . Et aussi, je suis ravie de le lire à Minuit.
    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Minuit était l'heure idéale pour plonger dans le bleu du souffle. Merci, Martine.

      Supprimer
  2. Ah l'amour... quand on est musicien c'est un plus pour séduire ! ;-) merci Adamante !

    RépondreSupprimer
  3. C'est très beau.
    J'aime ce tableau, j'aime aussi les rêves partagés. Merci, Adamante.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rêves partagés permettent parfois de supporter la réalité elle aussi partagée. Merci, Quichottine.

      Supprimer
  4. Très belles images poétiques !
    Le tableau est très expressif !

    RépondreSupprimer
  5. Une si belle nuit
    dans ce voyage en bleu
    la vie qui chante...

    Merci Adamante, belle journée

    RépondreSupprimer

Vous pouvez déposer ici, un mot, un poème, un sourire... merci.