Translate - traduire

24/01/2022

La lune et les grues

Photo Claudie Carratini
 
 
 
Les grues, la nuit, ne s’ennuient pas. Dès que la lune se lève, elles la suivent avec attention. Du premier au dernier croissant, elles rivalisent de hardiesse

le premier croissant
dans la grille se prendra-
passe le relai

elle s’en va chez la voisine
lui donner un peu d’éclat

Chaque grue à son tour tentera de capturer un peu de l’astre de nuit, hélas aucune ne le retiendra. Mais dès que la lune se fait pleine, il règne sur tous les chantiers une exaltation bien particulière. Si certaines grues font choux-blanc -par mauvais emplacement-, d’autres se glorifient d’avoir su la retenir
 
la lune était loin-
cachée par-dessus les toits-
là, pas vue, pas prise

mais une grue l’a attrapée
d’un clic : immortalisée.

Morale de cette histoire : il faut toujours être là au bon moment.

Adamante Donsimoni
24 janvier 2022
 
 

 

8 commentaires:

  1. être là simplement
    fausse captive
    d'un chantier provisoire
    les grues en récréation nocturne
    s'offrent leur match de foot
    La lune perpétuelle gagnante
    se laisse parfois prendre au jeu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'avais lu ici et je l'ai lu chez toi, un grand merci. La lune a rebondi avec talent.

      Supprimer
  2. Bonjour Adamante,

    J'aime bien les personnifications des objets ou des animaux. Un jeu dont je ne me lasse pas. Aussi quel plaisir que de découvrir tes grues. :)
    J'espère que je vais pouvoir passer le Capcha comme sur l'Herbier

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Adamante

    J'ai bien aimé, comme Martine, ta personnification des grues et ton tanka! la lune, finalement, s'est fait piégée..Merci pour cet haïbun très drôle et plein de facétie!...Ravie de cette interprétation originale de ma photo.

    Amitiés

    Claudie

    RépondreSupprimer
  4. J'aime ce jeun de la lune, pas vue, pas prise !
    Bonne journée Adamante

    RépondreSupprimer
  5. Quel beau jeu de cache-cache quand la lune ruisselle de clarté dans la nuit hivernale où chaque objet,chaque être vivant y reçoit sa part de lumière !

    RépondreSupprimer
  6. Joli !
    J'ai adoré.
    Merci pour le partage, Adamante.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  7. Quelle belle image sans trucage qui a inspiré une fois de plus une belle page de l'Herbier et tes mots errant sur ce chantier presque désert où les grues de métal dansent avec la lune ...

    RépondreSupprimer

Vous pouvez déposer ici, un mot, un poème, un sourire... merci de votre visite et de vos commentaires. Ils sont en attente de modération, donc pas de Captcha.